ROUGE
Spectacle musical 
D’après “Le Petit Chaperon Rouge” de Charles Perrault 
Création 2013 
 
ROUGE raconte comment cette petite fille écoute sa maman, prend le droit chemin, et glisse, et chemin-de-traverse hors des clous, et grandit, et devient plus sage en ne l’étant pas, et trouve le passage. 
Là, le loup le moins sage, le diable de loup l’attend et la tente. 
Alors, la chanteuse crie.
Pourquoi cette colère rouge ? 
Une boule au creux du ventre. L’enfance recroquevillée, soumise, 
docile, émerveillée. Sa maman est aimante et son papa patient, mais elle, rouge en dedans ! 
Et cela produit des chansons pas sages, impertinentes, rageuses, mais aussi des chansons d’amour et d’ivresse.

Rouge est né d’un désir de démâcher ce conte remâché, de plonger dans l’enfance finissante, 
quand la puissance de l’instant décuple les émotions. 
L’enfance. Elle ne cesse de nous fasciner : haut lieu de la résistance, de la désobéissance, matériau théâtral inépuisable. Où, sinon au théâtre, convoquer cette part de soi indéfiniment petite et infiniment grande ?
Il s’agit ici de se souvenir avec délices de la fraîcheur de l’enfance, et de sa 
monstruosité.
Rouge multiplie les points de vue : celui de la Mère, du Petit Chaperon Rouge, du Loup, de la Mèregrand, du Chasseur. Les musiciens de Cordcore, jeune groupe toulousain, interprètent à trois, dans Rouge, un loup protéiforme, au charme inquiétant. La colère au creux du ventre, Rouge avance entre séduction et révolte. Un spectacle-concert aux chansons impertinentes et rageuses. 
…Who’s afraid 
of the big bad wolf ? 

Texte et mise en scène :
Jeanne Béziers
Musiques:
Martin Béziers et le Groupe Cordcore 
Costumes :
Christian Burle et Magali Leportier Décors : Stéphanie Mathieu 
Lumières :
Jean-Bastien Nehr
Son : Cédric Cartaut
Chorégraphies : Marine Cheravola 
Avec :
Jeanne Béziers, Alix Carriay (guitare), Vincent Carriay (guitare), Jean-Baptiste Demasles (Violon) 
Régie sur scène :
Cédric Cartaut et Aurélien Dhomont
Extraits de Presse
UNE PIÈCE BOUILLONNANTE À LA FABRIK THÉÂTRE
 
« Rouge de Jeanne Béziers est un avertissement, un indicateur de température, chaud brûlant comme la vigueur qu’elle insuffle à cette bouillonnante pièce. Une petite fille bien adulte, qui devient tout à tour femme enfant pour nous conduire tambour battant sur les sentiers de l’interdit. Jeanne Béziers revisite dans son écriture un conte où la couleur rouge est le fil tenu d’un récit autour de l’exaltation, si ce n’est l’excitation du danger. 
Sa mise en scène la met au centre d’une danse mise en musique par trois excellents musiciens-comédiens et toujours justes, leur musique précise et clair habille cette pièce qui nous informe dès son ouverture d’un spectacle singulier, les régisseurs son et lumière sont intégrés au jeu des comédiens, c’est risqué ça fonctionne parfaitement. 
On nous interroge sur ce qui fait la vie et son apprentissage, Jeanne Béziers utilise ce conte ressassé, elle le fait sien, nous fait oublier la mièvrerie apparente de son original en le rattachant à nos émotions communes. » 

Bon plan à Avignon, Juillet 2015



L'équipe
Jeanne BEZIERS – Auteure, metteuse en scène, comédienne 

Après une maitrise de lettres modernes et une licence d’italien, elle suit une 
formation de comédienne à l’Ecole du Centre Dramatique National de Saint- 
Etienne. 
Tous ses textes ont été portés à la scène entre 50 et 150 fois (sauf pour les 
pratiques amateurs). Elle écrit Anne, ma soeur Anne en 1999, puis Lilith et 
Icare
en 2002, Kawa en 2004, Enrageons-nous !, spectacle de chansons des Biches de mer, en 2005, Une opérette de salle de bain, en 2008, Monstres, Songes et Songs en 2009. Elle répond à des commandes d’écriture : pour la compagnie amateur Arts Nouveaux en résidence au théâtre de Lenche : Le Cabaret du Crime en 2006, et Le Souffleur en 2007. Elle écrit Le Pacte d’après Dracula de Bram Stoker, commande de Artimon Productions pour Le Festival d’Avignon 2014. 
Après une douzaine d’années au sein du Théâtre du Maquis, elle crée sa propre 
structure en 2011 : macompagnie, qui a pour vocation d’explorer la mixité des 
genres, art contemporain, populaire, écriture moderne, classique, chanson française, opéra, rock, danse, musique, théâtre, cirque... Depuis, elle adapte et met en scène successivement deux contes de fée, Poucet et Rouge, qui sont créés respectivement au Théâtre du Jeu de Paume en 2012, et au Théâtre du Bois de l’Aune, en 2013, à Aix en Provence. Ces spectacles tournent en France, en Nouvelle Calédonie, Poucet est représenté au Festival d’Avignon 2012. Elle crée en janvier 2014 Precious Ridiculous, d’après les Précieuses Ridicules de Molière, au Théâtre du Gymnase à Marseille. En 2015 elle crée une adaptation scénique de La Chapelle Sextine de Hervé Le Tellier. Ses inspirations et ses aspirations 
se situent autour d’un théâtre physique et expérimental, comme celui de James Thiérée, de Joël Pommerat ou encore de Wajdi Mouawad qui gardent toujours le souci de la fable. A l’instar des pataphysiciens, Jeanne Béziers met sur le même plan l’imaginaire et la réalité, et se soucie peu de ce qui est sérieux ou de ce qui ne l’est pas, puisque, de fait, elle défend cela de la même manière.

Martin Béziers - Compositeur, pianiste, chanteur et comédien. 

Après un deug de sciences et un deug de musicologie, il intègre la classe de jazz de Jean-François Bonnel à Aix-en-Pce. 
En 1999, il compose et interprète les musique de Epopée Lubrique de Marion Aubert, et de Anne, ma soeur Anne, de Jeanne Béziers, pour trois ans de tournée en France et à l'étranger. 
Il continue ensuite l'aventure familiale en composant les musiques des spectacles de Jeanne Béziers et de Pierre Béziers, au sein du Théâtre du Maquis. Ainsi, de 2000 à 2004, il est l'auteur des chansons de Lilith et Icare, Kawa, des musiques de scène de 208, des Lettres perdues d'Honoré Bonnaventure et de Falesa, deux spectacles qui tournent dans le Pacifique sud, au Maroc, en Ecosse... 
Il compose et enregistre plusieurs bande-son pour la compagnie de l'Echelle. Il crée des arrangements originaux pour la comédie musicale Irma-la-douce, de A. Breffort et M. Monnot. 
En 2006, il crée et interprète la musique de Soulomi Rouge de P. Béziers, et joue dans Les Deux morts de Quinquin la Flotte de Jorge Amado. 
Sur scène et au conservatoire, il se constitue une famille artistique et musicale, et crée avec Jeanne Béziers le groupe musical Les Biches de Mer en 2005. En 2006, le groupe reçoit l'aide à la création et à l'innovation musicale de la DRAC. Il tourne en France et à l’étranger durant trois ans. 
En 2007, il compose la musique de La Compagnie des Spectres de Lydie Salvayre, création au Festival d'Avignon, de Une opérette de salle de bain, de Jeanne Béziers, en 2008, et de Alcools, d’après Guillaume Apollinaire, en 2014, dont il co-signe la mise en scène avec Pierre Béziers. 
Depuis 2010, il crée et dirige des projets musicaux au sein de son association musicale : « Les Brûlants » - Fantasticus, Vlan, Miss Mexique, Sans Vergogne. 
Il organise un événement annuel, avec le soutien de la comunauté d’agglomération du Pays d’Aix les Nuits brûlantes, qui réunit des acteurs de la musique actuelle en Région paca. 
Récemment, il compose et interprète sur scène les musique de Et l’Acier s’envole aussi, mise en scène de Pierre Béziers sur des textes de Guillaume Apollinaire, création 2016, Festival d’Avignon 2016. 
 
 

Alix CARRIAY - Guitariste chanteur et comédien. 

Autodidacte, il a 23 ans et pratique la guitare depuis 15 ans. Il obtient un diplôme de fin d'études musicales équivalent à la fin de troisième cycle de 
conservatoire (CFEM) après deux année au Centre de Formation Professionnelle de la Musique (2011-2012), Toulouse. Depuis 3 ans, il joue et chante dans le trio Cordcore (acoustique expérimental) avec 80 concerts à l'actif du groupe et une participation au projet "Calcinaccio" (court métrage avec 
musique en live et ombres chinoises). 
Il tourne également dans Les Galopins (chanson française) en tant que guitariste, chanteur et charanguiste, dans Eïnola (post-Hardcore) en tant que chanteur, dans Magnetik Moskito 
(Rock progressif) en tant que guitariste chanteur, et dans Codeïne (Math-Rock électronique) en tant que guitariste et chanteur. 

Vincent Carriay - Guitariste chanteur et comédien 

 Guitariste professionnel, il pratique la musique depuis 17 ans. Diplômé de la "Music Academy International" à Nancy en 2004, il est professeur de guitare depuis 12 ans pour plus de 200 élèves. En tant que musicien professionnel, il est guitariste, booker et manager au sein du groupe CordCore depuis 2009 – Toulouse (80 concerts dont festivals, centres culturels, théâtres, cafés concerts, médiathèque, événements culturels majeurs comme le marathon, semaine d’échange Toulouse/Zaragoza), il joue également dans "Calcinaccio" 
(performance musique live avec vidéo-projection et ombres chinoises) en 2012 à Toulouse. Il est bassiste au sein du groupe Einola depuis 2010 et guitariste au sein du groupe Tapetto Traci à Pau.

Jean-Baptiste DEMASLES - Violoniste, chanteur et comédien. 

20 ans de pratique musicale, il a joué plus de 150 fois de la rue à l'Opéra. 
Il suit une formation classique au Conservatoire municipal de Mérignac avec Nicolas Meilhan, 1er violon de l'Orchestre Symphonique de Mérignac – avec lequel il donne 15 représentations. 
Il joue dans musique religieuse de l'orchestre paroissial de Mérignac - 20 célébrations jusqu'en 2001. 
Puis il est le violoniste du groupe de pop rock Purple Peaches - 3 concerts et un 1er voyage dans les Balkans, puis du groupe de swing manouche et chanson française Blot Chéro - 10 concerts - 2 enregistrements. 
En 2008, il est le Violon du groupe de ska funk punk'n musette Drum'n coffee - 5 concerts. 
En 2009, il est invité sur des formations blues, country, folk et jazz – pour une vingtaine de concerts, et, à cette occasion, rencontre les frères guitaristes Carriay. De 2009 à 2012, il va régulièrement jouer dans les Balkans et participe à des résidences de créations européennes en Serbie et Hongrie et à des concerts de musique expérimentale et jazz en Bulgarie. 
Il est depuis 3 ans le violon de CordCore avec lequel il va en Afrique. Il joue également du violon électrique pour le groupe de heavyrock Shakopee et expérimente la vièle à archet lors d'un spectacle médiéval "les Contes de l'émeraude".

Cédric CARTAUT – Création son et vidéo, comédien 

Formé à l'IMFP de salon en section prise de son, Cédric Cartaut ouvre son studio d'enregistrement à Aix-en-Provence en 2005 où il produit les albums de groupes tel que : Cotton Candies, Quartiers Nord, Swiss Yerba Buena Creole Rice Jazz Band, Jean-François Bonnel, Fantasticus etc... 
Sur scène, il assure les créations de plusieurs compagnies : Tableau de service, Quartiers Nord, la Boite à mus, Picture music, macompagnie. 
En 2005, Cédric compose l'album Negative zone distribué par Musea Records. En 2008, il compose et écrit le spectacle Lune pour la compagnie de danse contemporaine La courbe et la Plume. 
En 2010, il crée avec la photographe Alice Lemarin l'exposition photographique et sonore La fabrique à rêve pour l'Espace Commines.  
Toujours dans l’idée d’une exploration artistique, Cédric Cartaut se met à la vidéo. En décembre 2014, au Bois de l’Aune, il crée 360° à l’ombre des géants mélangeant vidéo et concerts. 
En 2015, il monte sur les planches pour la première fois en tant que comédien dans le spectacle La chapelle Sextine au côté de Jeanne Béziers, comédienne et metteuse en scène de macompagnie. Le spectacle d’après un texte contemporain d’Hervé Le Tellier est présenté à la Maison de la Poésie de Paris, au CDN d'Angers, au Théâtre du Rond Point à Paris, et au Festival Off d’Avignon 2015.  
Il se positionne aujourd'hui comme un véritable partenaire artistique de macompagnie, il réalise les créations sonores et visuelles de Sit Ozfars Wysr en 2016 et travaille avec Jeanne Béziers à affirmer une ambition artistique de la performance, expérimentale et fantaisiste. 

Stéphanie MATHIEU – Scénographe 

Scénographe diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) à Lyon. Architecte diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries de Strasbourg. Depuis 1998, elle fait les décors de tous les spectacles de Michel Raskine, la plupart du temps au Théâtre du Point du Jour, et dernièrement à la Comédie de Valence. Le dernier en date est La danse de mort de August Strinberg. Depuis 2001, elle conçoit également toutes les scénographies de Laurent Fréchuret (directeur du CDN de Sartrouville). 
Sa dernière création est L’opéra de 4 sous de Kurt Weil et Bertold Brecht. 
Elle travaille également régulièrement avec Emmanuel Daumas à Lyon, Philppe Delaigue, Camille Gemser, Michel Didym, André Fornier. . . Elle rencontre Martin Béziers sur la création de Epopée Lubrique de Marion Aubert, au CDN des Treize Vents à Montpellier. Elle collabore très régulièrement avec Jeanne Béziers depuis 2002, Lilith et Icare, Kawa, Les Biches de Mer...
Christian BURLE - Costumier. 

Depuis 1986, il travaille régulièrement avec Le Cartoun Sardines Théâtre, la Compagnie des Oiseaux, le Théâtre du Maquis. Il travaille actuellement avec l’Agence de Voyages Imaginaires, la Compagnie de Philippe Car, et la Compagnie Castafiore (danse). 
Il a également réalisés de nombreuses créations pour divers metteurs en scènes, en particulier Vladislav Znorko, Sylvie Mongin-Algan et Pierre Sauvageot, ou chorégraphes tels 
Michel Kéléménis, Josette Baïs, Didier Deschamps, Jany Jérémie. Il a créé les costumes de tous les spectacles de Jeanne Béziers depuis « Anne, ma soeur 
Anne », en 1999.
Magali LEPORTIER - Costumière. 

Formée à l'Ecole des Beaux Arts et à la faculté d'arts plastiques de Montpellier, elle suit ensuite au Greta des Arts du Spectacle à Paris, elle fait ses classes aux Chorégie d'Orange ainsi qu'à l'Opéra d'Avignon,. Elle travaille actuellement avec l'Agence de Voyages Imaginaires à Marseille, le Système Castafiore, la Compagnie Cartoun Sardines à Marseille. Elle crée des marionnettes géantes pour la Compagnie des Grandes Personnes à Aubervilliers, la compagnie Caramantran à Vercheny, et des costumes pour Echassiers pour la compagnie Les Géants à Taverny. Elle collabore régulièrement avec Christian Burle, et c'est par ce dernier que le lien avec Jeanne Béziers se crée.


Jean-Bastien NEHR - Créateur lumiere

 Éclairagiste et régisseur lumière depuis une vingtaine d’années. 
Il débute à la Fontaine d’Argent à Aix en Provence, puis à la cité du livre, très vite il est repéré par de grandes structures. 
Il travaille actuellement pour le Théâtre du Maquis, Le Ballet d’Europe, la Cie Cube (Paris), Le Cartoun Sardines Théâtre, le Festival de Marseille, la Cie Tandaim, le Ballet de Marseille, et crée les lumières des spectacles de Angelin Preljocaj au CCN « Le Pavillon Noir ». 
Il a créé les lumières des spectacles de Jeanne Béziers depuis 1999